Adrien David

15036643_1343988088944966_1038298415150730126_n

Adrien David, né en 1996, est actuellement étudiant en photographie à Bloo. Il intègre l’école directement après le lycée où il suit un cursus littéraire et artistique. Son attrait pour la photographie commence durant cette période scolaire cherchant ainsi son propre style qu’il développera pendant ses années à Bloo. Ce cursus artistique lui donne envie de lire entre les lignes en créant des images détournées de la réalité objective, jouant de la perception du spectateur. Son travail ne se caractérise pas comme étant de la photographie pure, mais plutôt du coté de la modification informatique, le poussant à se questionner sur la place qu’occupe l’image aujourd’hui, à l’ère du numérique.

« 1.0 : Aberration de réalité »

L’art numérique ouvre de nouvelles portes à la création artistique en proposant de nouveaux médiums d’expressions visuels et de nouveaux outils à l’artiste. Dès sa création, la photographie a toujours été un pont entre la réalité et la fiction, nous laissant parfois le doute d’une réalité objective. Nous pouvons aujourd’hui créer n’importe quelle réalité grâce à l’informatique ayant comme lieu de naissance l’ordinateur. L’image prend vie dans l’écran, il la génère grâce à la lecture de son code.

La photographie numérique apparait donc comme étant le résultat d’une capture de réalité transformée en code informatique que nos ordinateurs nous restituent par le biais de logiciels dédiés. L’ordinateur crée l’image, mais à la suite d’erreurs que l’outil peut connaitre, il peut aussi la falsifier. L’erreur étant humaine, il est rassurant d’en trouver encore aujourd’hui dans les outils que nous utilisons ramenant ainsi une part d’humanisme dans le monde virtuel contemporain.

La série 1.0 : Aberration de réalité discute de ces erreurs numériques en révélant les fondations de l’image par l’altération du code ou par des procédés issus du courant Glitch. Par ce passage à travers l’informatique, les photographies présentées ne sont plus le reflet, la représentation d’une réalité existante mais elles subissent leurs propres constructions laissant apparaitre une esthétisation de l’imperfection.

Adrien David – Promotion Bachelor 2016/17

10

 

7

4

3

2

1

9

8

5

6