ÉCOLE DE PHOTOGRAPHIE ET IMAGES

BLOO est une école-atelier qui met la pratique photographique et le rapport à l’image au cœur de sa pédagogie.

La spécificité de BLOO réside dans la complémentarité entre l’enseignement des techniques et des différents genres photographiques, l’apport théorique, la réflexion autour de l’image contemporaine et le suivi personnalisé de chaque étudiant.

Les effectifs sont limités à vingt étudiants par promotion afin de pouvoir accompagner chacun d’entre eux dans l’élaboration de son projet artistique et professionnel. L’étudiant est considéré comme le véritable acteur de sa formation.

La force de BLOO, c’est aussi une équipe pédagogique de qualité. Les intervenants sont pour la plupart diplômés de grandes écoles d’art (ENSP Arles, école de photographie de Vevey, Beaux-Arts, etc.) et ont tous une pratique professionnelle des matières qu’ils enseignent, parallèlement aux cours qu’ils dispensent à BLOO.

Le cycle d’études d’une durée de 3 ans forme les étudiants aux métiers de la photographie et de l’image contemporaine en abordant la technique photographique, la culture de l’image, le développement de la pratique artistique et la professionnalisation. A l’issue de ce dernier, les étudiants obtiennent un Bachelor Européen de Photographie.

 

Crédits photos : 1. DR / 2. Quentin Gilbert

BLOO École de Photographie is both a college and a creative studio where photography is at the core of its practise. Research-based, conceptually strong and innovative, BLOO offers extraordinary opportunities for students to develop skills across both arts practice and the media.

BLOO stands out with a comprehensive but flexible curriculum offering students opportunities to excel in various genres of photography – an approach that encompasses fine art, documentary and commercial practice, whilst offering extensive knowledge and support of the technical aspects of photography.

With a growing emphasis on the relationship of photography to emerging digital media we now offer graphic design and web design as part of the course.

This approach involves researching and studying photography theoretically as well as practically. Supported by both creative individuals and an experienced staff team, at BLOO you will be encouraged to develop your individual approach to photography.

A series of technical workshops covering a wide range of techniques delivered throughout the course will enable you to become expert in many areas.

Students have access to traditional analogue as well as digital photography facilities (film labs and analogue darkrooms, digital printing, fully equipped in-house studio)

BLOO has strong relationships with photographic cultures and industries in France and abroad.

A 3 year course / 180 ects credits (including group briefings, individual and group tutorials, lectures, workshops, seminars, internships, art history, photo and cinema history, plus the option of French as a second language if necessary)

Using BLOO facilities you’ll be able to experiment with studio lighting, various camera systems, digital and analogue darkroom processes – all whilst exploring and developing the technical skills you’ll need with hands-on expertise from staff.

You’ll be introduced to the professional possibilities of a career in photography through lectures, seminars, exercises, museum visits, meetings and presentations by visiting working photographers.

ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE

Delphine BALLEY

Delphine Balley est née en 1974 à Romans, et vit et travaille à Saint Jean en Royans. Elle est diplômée de l’École nationale de la Photographie, Arles (1999).

« Depuis 2002, Delphine Balley mène une recherche à travers des sagas photographiques sur la notion d’identité personnelle et collective.
En explorant la communauté dans ses antres les plus enfouis, elle extrait une société imaginaire, fantasmée, à la lisière des fictions cinématographiques.

De ses mises en scène familiales aux croyances populaires oubliées, l’artiste creuse un univers artistique à la croisée des rites traditionnels et des contes initiatiques. Elle plonge le spectateur dans des huis clos intimistes, les espaces basculent dans des tableaux en mouvement où les formes invisibles cohabitent avec les forces symboliques de nos mondes. Sa pratique expérimente alors des espaces intérieurs physiques/ psychiques. Chaque projet artistique fait l’objet d’une enquête minutieuse dans les champs scientifiques, sociologiques, ethnographiques, religieux et ésotériques. « 

Extrait d’un texte de Karine Mathieu, commissaire d’exposition indépendante

☛ Découvrir

Marion BORNAZ

Marion Bornaz réalise son premier parcours professionnel dans la conduite de projet culturel. En 2014, elle change de voie et s’engage pleinement en photographie. Elle rejoint le cursus de BLOO pendant un an et fait ses premiers pas auprès de professionnels aux approches multiples. Attirée par le sensible, elle développe un travail personnel et réalise ses premières expositions. Elle assure en parallèle des travaux de commandes, notamment auprès du milieu culturel et produit les unes de couverture du magazine Hétéroclite durant deux ans.

Avec un parcours quasi autodidacte, elle continue de se former lors de workshop aux côtés de M. Ackerman et S. Charpentier, Olivier Culmann ou encore Patrick Le Bescont des éditions Filigranes. Elle remporte le premier prix Fisheye x Fuji en 2017 et suis au cours de l’année 2018 un workshop d’un an avec Ljubisa Danilovic et Sabrina Biancuzzi. Elle est présélectionnée en 2018 pour le prix Mentor (session Lyon).

Depuis 2017, elle conduit des ateliers autour de la photographie et de l’image sensible auprès de différents publics.

En 2019, elle suit la formation Photographe Intervenante du Réseau Diagonal.

Elle est sélectionnée par le Rize de Villeurbanne (69) pour la résidence d’artiste 2019 – 2020 durant laquelle elle propose un travail argentique à la chambre photographique ainsi qu’un projet participatif d’envergure auprès des habitants.

☛ Découvrir

Bertrand STOFLETH

Artiste et photographe né en 1978 de nationalité française. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Photographie d’Arles en 2002. Ses recherches artistiques portent sur les modes d’habitation des territoires et interrogent les paysages dans leurs usages et leurs représentations. Il documente les lieux intermédiaires : rives d’un fleuve (Rhodanie, édition Actes Sud), chemins de randonnée (Paysages Usagés OPP-GR2013, édition Wild Project), ou abords de métropoles (Transplantations et Déplacements).

Il construit différents projets d’observatoire photographique du paysage avec le photographe Geoffroy Mathieu auprès de Parc Naturel Régionaux (Monts d’Ardèche, Gorges du Verdon, Narbonnaise en Méditerranée).

Depuis 2013, il travaille en collaboration avec l’artiste Nicolas Giraud sur un projet documentaire des paysages issus de la révolution industrielle (La Vallée, édition Spector Books à paraître automne 2020). Il poursuit le projet Aeropolis explorant les relations entre les imaginaires aéroportuaires et leurs connexions aux territoires urbains (Résidence Diaphane 2015, Commande publique nationale de photographie CNAP et Atelier Médicis 2017). Il travaille actuellement sur différents projets interrogeant les changements paysagés liés au réchauffement climatique à différentes échelles de territoires : Recoller la montagne, Résidence de création Archipel Art Contemporain à Saint Gervais, 2019-20, Mission Photographique Grand Est  (La Chambre, Le Cri et Région Grand-Est 2020, Observatoire métropolitain de l’Anthropocène, Ecole Urbaine de Lyon 2018-2022). Il enseigne la photographie en écoles d’art et à l’Université. Son travail est présent dans différentes collections publiques et privées (CNAP, FRAC Provence-Alpes-Côte-d’Azur, BNF, Musée d’art contemporain du Valais,…).

☛ Découvrir

Lise DUA

Lise Dua est diplômée d’une licence en Arts Plastiques et de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Prenant pour objet d’observation le visage, elle développe une recherche autour de l’image de soi et de la relation à l’autre dans des projets au long terme.

Elle emprunte à son histoire personnelle pour mettre en lumière la construction de l’identité et la transmission familiale. Son travail a été exposé en France et à l’étranger, notamment lors d’expositions collectives à la Galerie des Filles du Calvaire (Paris), aux Rencontres de la Photographie (Arles), à Jeune création au 104 (Paris), à ManifestO (Toulouse), en Suisse lors de la Nuit de la Photo (La Chaux-de-Fonds).

☛ Découvrir

Mireille LOUP

Mireille Loup est photographe, vidéaste et écrivain.

Née en Suisse, elle vit et travaille entre Arles et la Bourgogne, France.

Elle est représentée en galerie dès 1991 en France et à l’étranger et ses ouvrages sont publiés à partir de 1999. Dispositifs visuels et sonores, fictions Internet, applications iPad, créations en réalité virtuelle 3D, l’art de Mireille Loup sert des formes discursives et esthétiques qui établissent une communication transversale. Ses œuvres sont exposées en centres d’art autant qu’en musées et festivals tels que Les Rencontres d’Arles (2012 et 2005), le MAC de Sao Polo (Brésil), le Musée Malraux (Fr), le MAMAC de Liège (Belgique), le Centre National des Arts à Ottawa (Canada) etc. Elle est présente dans de nombreuses collections publiques et privées, dont le Fond National d’Art Contemporain (FNAC) et la Metropolitan Museum of Art Library à New York.

Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 1994, étudiante également à l’ERG – Institut Saint Luc de Bruxelles, Mireille Loup enseigne l’Expression artistique et la Production Audiovisuelle à l’Université d’Arles Provence, département Métiers du Multimédia et de l’Internet. Elle est également intervenante à la formation continue de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles, à l’école de photographie et images BLOO à Lyon et délivre des workshops dans différentes Ecoles Supérieures d’Art. Attachée aux problématiques de l’enfance, elle s’occupe régulièrement d’ateliers artistiques auprès d’enfants et d’adolescents, notamment en classe ULIS pour les enfants en situation de handicap.

☛ Découvrir

Anna TOMCZAK

Née en 1984 en Pologne, vit et travaille à Lyon. Ses recherches s’inscrivent dans le champ de l’anthropologie de l’image. Elle est titulaire d’un Master en Science de la Culture de l’Université de Varsovie.

A partir de 2008 elle occupait le poste de chargée d’exposition puis de curateur au sein de la Galerie Nationale des Arts de Zacheta à Varsovie.

En 2014 elle a participé à la session 23 de L’École du Magasin.

Actuellement enseignante, elle est co-commissaire et coordinatrice du Festival 9PH Photographie et Image Contemporaine.

Armande CHOLLAT-NAMY

Armande Chollat-Namy est née à Lyon en 1978, elle vit et travaille dans le Vercors.

Diplômée de deux masters à Paris 8 (Photographie & Multimédia et Cinéma), elle achève ses études de cinéma à Prague, à l’école de la FAMU.

Ses films proposent des traversées de lieux archaïques et labyrinthiques porteurs de récits. Ses recherches se concentrent sur l’animation de fluides et d’objets industriels qu’elle observe comme des personnages. Dans cet univers, Armande porte une attention particulière au travail de création sonore, qui fait de ses objets vidéos un monde singulier, teinté de surréalisme.

Parallèlement à ce travail personnel, elle est chef opérateur, monteuse et collabore avec plusieurs cinéastes et artistes contemporains.

Céline MICHELON

Après une double licence en anglais et en culture et communication visuelle en 1996, Céline Michelon
obtient un diplôme de photographie professionnelle en 1998, suit une année de spécialisation en graphisme en 1999.

En 2001 dans le cadre des 20 ans de l’abolition de la peine de mort, elle est curator de l’exposition contre la peine de mort à Paris. Avec UWE, elle coordonne une série d’évènementiels liés à la photographie.

De 2002 à 2009, elle est assistante de direction artistique à la galerie CAMàYEUX Marseille, producteur et diffuseur de photographie. Sa mission consiste à repérer, orienter et accompagner les photographes à potentiels, nourrissant ainsi l’axe artistique de la galerie. Elle contribue à lui donner matière pour positionner la photographie au cœur des projets développés avec les commanditaires publics et privés.

En 2009, elle devient administratrice de l’agence GAU (groupement d’architectes urbanistes) et développe des projets à caractère multiculturel, tout en continuant son implication dans le suivi et l’accompagnement de jeunes photographes.

En 2012, elle rejoint Les Cyclopes, dans cet environnement de conseil et d’expertise en photographie auquel est adossé un centre de formation à la photographie pour les artistes.

Depuis 2016, indépendante, elle s’implique dans différents projets photographique et développe une formation et des cours sur l’environnement professionnel des photographes au sein de l’école BLOO.

Nathalie PINTUS

Nathalie Pintus est historienne de l’art et consultante en tourisme culturel. Après une licence d’histoire de l’art et d’archéologie, elle soutient un mémoire de maîtrise consacré à la photographie d’architecture du XIXème siècle.

Ses recherches se poursuivent en 1988 avec un Diplôme d’Etudes Approfondies sur l’histoire, la théorie et la pratique des Arts Visuels, intitulé « Le Corbusier et la photographie ». Ce travail interroge la représentation dans le processus de création architecturale, de l’idée à la réalisation, du projet dessiné à la photographie des œuvres.

Chargée de cours en écoles d’art, Nathalie Pintus enseigne la culture design en sections d’arts appliqués : design graphique et mode, espace et produits.

Ses cycles de conférences en arts visuels portent sur l’histoire de l’architecture, l’art des jardins et du paysage, le design et la création contemporaine.  Elle développe aussi des actions de formation continue pour les professionnels des secteurs de la culture et du tourisme, de la valorisation des patrimoines à la médiation culturelle et touristique.

▸ Publications :

Revue PLI n°1 – architecture et graphisme, Pierre Faucheux : un espace de caractères, article, septembre 2016.

Le château du Haut-Koenigsbourg. Editions du C.N.R.S. et C.N.M.H.S. Collection Patrimoine au Présent, 1988. (en collaboration avec Laurent Baridon).

Yveline LOISEUR

Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Diplôme d’Études Approfondies en Esthétique et Sciences de l’Art), Yveline Loiseur développe un travail photographique protéiforme incluant l’installation, le livre d’artiste et l’album jeunesse. Nouant les formes ordinaires de la vie courante dans un dialogue avec la littérature, mêlant photographie documentaire et mise en scène, elle questionne la représentation de la figure humaine au sein d’espaces de vie collective (famille, école, logement social, hôpital). Elle a récemment publié trois livres de photographie pour enfants.

☛ Découvrir

Karim KAL

Né en 77 à Genève, vit à Lyon. Formation à l’Ecole d’Art d’Avignon, de Grenoble et à l’Ecole de Photographie de Vevey.

Exposition sélection : Là où les eaux se mêlent, 15eme Biennale de Lyon , 2019. Photographier l’Algérie, Institut du Monde Arabe, Tourcoing, 2019. Commande Nationale Les Regards du Grand Paris, 2017. L’Arrière-pays, Centre d’Art de Lacoux, solo, 2015. Le Pont, MAC Marseille, 2013. J’ai deux amours, Musée de l’Histoire de l’Immigration, Paris, 2011. Reflets d’Afrique, Musée d’Art Moderne d’Alger, 2010.

Arrière-pays (2019), Monographie aux éditions Loco, texte de Clément Chéroux.

☛ Découvrir

SONT INTERVENUS

Michael Ackerman, Stanislas Amand, Gérard Amsellem, Valérie Archeno, Sylvie Aznavourian, Michel Azous, Jorg Bader, Brigitte Bauer, Gabriel Bauret, Christophe Bourguedieu, Elina Brotherus, Elinor Carucci, Claire Chevrier, Jean-François Chevrier, Alexandre Christiaens, Arnaud Claass, Thibault Cuisset, Olivier Culmann, Martine Dancer, Denis Darzacq, Catherine Derioz, Richard Dumas, Georges Fessy, Gilles Framinet, Damien Gautier, Guillaume Herbault, Jean-François Joly, Valérie Jouve, Christian Lutz, Olivier Metzger, Bertrand Meunier,  Sarah Mulot, Aldo Paredes, Anders Petersen, Michel Poivert, Amandine Quillon, Georges Rey, Eric Rondepierre, Gilles Saussier, Laura Serani, Bruno Serralongue, Klavdij Sluban, Jeffrey Wolin, etc.